AGENCE WEB MARKETING
DEVIS : +33 (0) 970.407.480

SEO : Bing lance ses nouvelles « Search Quality Insights »

SEOBing a annoncé l’arrivée de nouvelles séries de « Search Quality Insights » (Standards de qualité en termes de recherche) pour fournir un aperçu des coulisses de son moteur de recherche et mieux comprendre le SEO. A l’image des séries « Search Quality Highlights » lancées par Google en décembre dernier. Qu’en est-il desdites séries ? Et comment la dernière annonce de Bing agit-elle sur Google sur la question des lois anti-monopoles ?

Google vise la transparence

Dans le cas de Google, ses séries Search Quality Highlights peuvent être perçues comme une tentative de contrer certaines accusations. En particulier les accusations émises par des observateurs comme le New York Times qui accusent Google de pratiques anti-concurrentielles car selon eux le moteur de recherche Google serait une sorte de boite noire exclusivement conçu pour favoriser ses propres intérêts et entreprises.

Certes, Google ne l’a pas expliqué en des termes aussi explicites lorsqu’il a lancé ses séries en décembre dernier, mais le fait est qu’il a surtout parler de transparence :

Depuis des années maintenant, nous bloggons sur les mises à jour algorithmiques comme Panda et sa récente mise à jour. Alors, pourquoi aurions-nous encore besoin d’une autre série de blogs sur le sujet ?

Nous nous sommes totalement investis pour déterminer comment rendre le processus de recherche plus transparent. Ainsi nous proposons environ 500 améliorations sur une année donnée et avons donc toujours une proposition en réserve.

Avec cette série de blogs, nous mettrons en lumière nombre de changements auxquels nous avons procédé. Ces changements sont subtils au niveau algorithmique, et très visibles au niveau des caractéristiques. Par contre, ils ne sont pas toujours suffisamment fondamentaux pour mériter à eux seuls un post.

Les séries ont finalement été lancées en douceur en novembre dernier, avant d’être formalisées un mois plus tard. Depuis, nous recevons chaque mois de la part de Google une liste des modifications mensuelles que Google apporte à ses algorithmes de recherche. Modifications que Google ne juge pas assez importantes pour les présenter sur les posts de son blog. Jugement contestable diront certains.

Par exemple, dans le dernier post de Google daté fin février, Google a annoncé la dernière des mises à jour Panda (tout ce qui est Panda fait généralement les gros titres), qu’il abandonne une méthode d’analyse des liens (déclenchant des discussions tout azimut entre les gars du SEO sur les raisons de son abandon), et que son algorithme SeafSearch a été modifié pour que les « contenus non pertinents pour adultes » soient moins enclins à apparaitre.

La modification apportée au SafeSearch a permis de corriger certains résultats de recherche indésirables. Par exemple, pour « Santorum », anciennement candidat aux primaires républicaines américaines, Google mettait en avant un site Internet avec une bonne notoriété, mais où le « Santorum » était un produit utilisé pour les pratiques sexuelles anales. C’était donc un changement de taille et qui aurait mérité un post à lui seul. Au lieu de cela, cette modification n’a été reportée que comme un point parmi d’autres d’une longue liste.

Il faut concéder qu’il est déjà appréciable que l’on sache ce qui se trame. A présent, allons voir du côté de chez Bing.

Bing court après la visibilité

Du côté de chez Bing, le discours est le suivant :

Nous lançons aujourd’hui une nouvelle série de blog appelée « Bing Search Quality Insights » dont le but est de fournir une appréhension plus poussée de nos algorithmes, des tendances à venir, et des gens qui travaillent sur Bing.

Ce blog est le premier d’une série qui vous entrainera dans les coulisses du moteur de recherche pour que vous puissiez avoir une vision privilégiée du cœur du moteur Bing.

Les améliorations qualitatives peuvent certes paraitre subtiles mais elles sont généralement le fruit d’années de recherche. Dans les semaines et mois à venir, les membres de mon équipe vous entretiendront sur un certain nombre de sujets allant de la complexité de la recherche sociale et la correction des  fautes d’orthographe à la pertinence des pages dans leur ensemble et comment faire en sorte que les recherches soient plus personnalisées.

Nous vous présenterons également les idées et projets sur lesquelles nous avons collaborés avec nos collègues de chez Microsoft Research et les universités dans le but de repousser les limites dans notre domaine. Nous espérons que ce seront des informations utiles pour les lecteurs de notre blog, mais également que cela donnera naissance à des débats fructueux, prompts à faire avancer l’industrie de la recherche sur Internet.

Contrairement à Google, Bing n’a pas d’obligation de transparence liée aux lois anti-monopoles. Mais Bing a lui aussi ses problèmes : le manque de visibilité. Pour une très grande partie des internautes qui lancent des recherches, Bing est tout simplement invisible sur le Net. Quand un problème donné chez Google suscitera des millions de posts, le même problème chez Bing n’éveillera l’intérêt de personne.

Ces derniers temps, Bing a vu ses parts de marché croitre mais c’est essentiellement dû au transfert des utilisateurs de son partenaire Yahoo, et non de son concurrent Google. Il est probable que cette nouvelle série de post attirera l’attention de nouveaux utilisateurs sur Bing. Et c’est souhaitable, Bing est un excellent moteur de recherche mérite notre attention.

Le premier post de Google bénéficie à Google.

Paradoxalement, le premier post de la série – sur le sujet « Pertinence de la page dans son ensemble » – va également venir en aide à Google sur le terrain des pratiques anti-concurrentielles. Ce post vient expliquer comment Bing présente dans une page uniforme les résultats issus de ses moteurs Bing Video, Bing News, Bing Maps et Bing Images, aux côtés des listes traditionnelles de résultats et des réponses directes données par son système appelé « Answer Ranking ».

Google fait exactement la même chose avec son système « Universal Search ».  Ce système a fait l’objet de critiques virulentes ces deux dernières années, dont celles de FairSearch soutenu par Microsoft, car il favoriserait Google au détriment de ses concurrents.

Mais à présent nous avons un post de chez Microsoft qui nous explique qu’ils font exactement la même chose que Google. Déclaration qui n’a pas échappé aux observateurs mais aussi à Google. Les attaques contre Google sur la question d’Universal Search en termes de SEO seront dorénavant plus difficiles, surtout depuis que Microsoft a fini créer officiellement un système identique.

Laisser un commentaire


Derniers articles

Où nous trouver…


View Larger Map

LevDesign sur Twitter & Google +


Notre adresse

42 Boulevard de la Saussaye, Neuily/Seine
Téléphone : +33 (0) 970.407.480
Website : http://www.LevDesign.fr
Email : contact@levdesign.fr